Un jeu d’évasion virtuel pour favoriser le travail d’équipe et la collaboration

Par Jessica Allocca, orthopédagogue et copropriétaire d’Évade-toi St-Jérôme

 

Jeux d'évasion en ligne PDF Évade-toi_SOSprof

 

Solutions pour mieux survivre à l’isolement!

Tout d’abord, puisque nous passons nos journées entières avec les mêmes personnes, je considère que de préserver des relations entre les membres de la famille est essentiel. Il est primordial d’éviter les conflits inutiles et de miser sur l’entraide et le respect pour mieux affronter l’isolement ou plutôt le rapprochement extrême du noyau familial. C’est souvent plus facile à dire qu’à faire… et c’est vrai. Par contre, il y a certaines stratégies très efficaces qu’il vaut la peine de mettre en place.

Se fixer des objectifs

  • Si tout le monde sait ce qu’il souhaite accomplir dans la journée, ce sera plus facile de savoir quand s’arrêter, tout en ayant le sentiment du devoir accompli! Il faut aussi prendre le temps d’expliquer notre horaire ou nos attentes à nos enfants afin de vivre le moment présent.

Ne pas se mettre trop de pression

  • Toutes les occasions sont bonnes pour faire des apprentissages ; faire de la cuisine, écouter la télévision en anglais, faire un journal de souvenirs, écrire un blogue, faire un jeu d’évasion virtuel… Il faut lâcher prise de l’école traditionnelle et se mettre des petits objectifs réalistes.

Éviter l’acharnement

  • Il peut faire beaucoup plus de dommages à notre enfant et à notre sentiment de compétence parentale. Avec nos enfants, nous avons tendance à être très exigeants et plus irritables… ce qui nous emmène dans des tempêtes de confrontation et d’opposition. Acceptons que quelques fois, ce ne soit pas le bon moment et attendons que ce le soit. Si vous avez l’impression que celui-ci n’arrive jamais… bannissez les écrans jusqu’à ce que la tâche (si elle est réaliste) soit accomplie… Chez nous, c’est magique! On dirait que les enfants ont soudainement une vague de motivation et d’efficacité 😉

Apprendre aux enfants à travailler ensemble, à collaborer et à s’entraider

  • Il ne faut pas accepter le manque de respect, sinon un geste de réparation s’impose… des compliments, un massage ou encore un service et des excuses de qualité. Il est aussi important d’expliquer concrètement quel aurait été le comportement attendu dans la situation conflictuelle.

Créer des occasions pour passer de bons moments en famille

  • Pas besoin que ce soit compliqué ni que ce soit trop long. Mieux vaut de courtes périodes régulières qui apportent du réel plaisir à tout le monde… idéalement sans écran. Il peut s’agir d’une bataille d’oreillers de construire un château de cartes, de jouer à un jeu de société ou de faire du karaoké. Tant que tout le monde a du plaisir!

Faire des tâches collectives

  • Comme les corvées de ménage ou de cuisine, afin de démontrer l’efficacité du travail d’équipe et l’importance de collaborer pour améliorer l’environnement de vie de tout le monde.

 

Une idée concrète pour améliorer l’ambiance familiale

Je vais prêcher pour ma paroisse, mais j’ai créé un jeu d’évasion virtuel pour favoriser le travail d’équipe et la collaboration. Une thématique qui donne envie de s’évader sur île paradisiaque et mystérieuse afin d’y découvrir un trésor caché par un roi. Les énigmes sont variées et elles favorisent la persévérance et la résolution de problèmes. Les parents peuvent participer avec les plus petits ou simplement superviser afin d’accompagner les enfants dans la mise en place de stratégies collaboratives. Il faut apprendre à partager les tâches, mais aussi à s’encourager au lieu de se dénigrer. Avec un peu d’entrainement, on observe rapidement une amélioration des interactions. Les enfants sont souvent très motivés à apprendre par le jeu et à réussir le défi pour retrouver le trésor.

L’activité se prête très bien à la fête de Pâques qui arrive très bientôt, mais aussi aux fêtes d’anniversaire, parce qu’il est facile de compléter le trésor avec sucreries ou une chasse aux cocos.