L’ABC du tutorat : maximiser son temps de tutorat

Par Chantale Alvaer, fondatrice de SOSprof et enseignante

abc-tutorat1-e1454536327110

Nous sommes tous très conscients qu’être organisé est bien souvent synonyme d’économie de temps et de maximiser son temps. Si vous prévoyez avoir recours à un service d’aide aux devoirs ou de tutorat, sachez que chaque minute compte et que si votre enfant n’est pas bien préparé, vous aurez perdu, sans même trop vous en rendre compte, 5 minutes très précieuses. Aussi bien dire qu’à ce rythme, dès votre 12e séance, vous en aurez gâché une entière et c’est votre argent qui s’envolera en poussière !

 

Voici quelques conseils judicieux et profitables qui vous permettront de maximiser l’efficacité de votre séance de tutorat, qui défile à une vitesse incroyable :

 

  • Veiller à ce que les devoirs de la semaine ont été effectués adéquatement et que seules les notions qui ne sont pas comprises demeurent une tâche à effectuer avec le tuteur. Par exemple, en tant que parent, vous pouvez vous occuper de la partie « leçon » et laisser le tuteur travailler sur des concepts plus complexes.

 

  • Choisir un lieu de travail tranquille et bien éclairé. Il faut éviter les endroits où votre jeune sera dérangé par les bruits et les personnes de la résidence (ex. : les autres enfants, la télévision, la musique).

 

  • Veiller à ce que votre jeune ait tous les outils de travail à sa portée : crayons, gomme à effacer, surligneur, taille-crayon, calculatrice, ensemble de géométrie, règle, dictionnaire, Bescherelle, feuilles lignées. Vous pouvez attitrer un contenant de rangement toujours prêt pour les séances d’enseignement.

 

  • Sortir les manuels scolaires, les cahiers d’exercices, l’agenda et l’ordinateur, s’il y a lieu, et les ouvrir aux pages pertinentes pour le travail à effectuer.

 

  • S’assurer que votre jeune ait mangé une collation puisqu’il est prouvé que la concentration est optimale quand l’élève a l’estomac bien rempli.

 

  • Préparer une feuille de notes qui indique les notions à travailler afin de s’assurer de ne rien oublier.

 

Finalement, il est crucial que vous ayez une bonne communication avec votre tuteur afin de l’informer à propos de tout changement constaté chez votre jeune. Ne sous-estimez jamais l’impact qu’ont les événements de la vie sur le quotidien de l’élève et sur ses résultats scolaires. N’oubliez pas que le tuteur ne passe qu’un infime moment avec votre jeune : Pourquoi ne pas en assurer son efficacité ?