La trousse pédagogique hebdomadaire du MEES – une panacée?

Par Chantale Alvaer, enseignante, fondatrice de SOSprof et Enseignez au Suivant

 

La trousse pédagogique hebdomadaire du MEES SOSprof

 

Après le lancement officiel du site éducatif L’ÉCOLE OUVERTE (https://www.ecoleouverte.ca/) à la suite de la fermeture des établissements scolaires afin de minimiser la propagation du Coronas virus au sein de la population, un suivi plus personnalisé est offert par le Ministère. Vous la recevez, la trousse pédagogique du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), au plus tard, normalement les lundis depuis le 6 avril 2020?  Lorsque je pose cette question,  je connais la réponse évidemment. Tous les parents reçoivent la trousse, les exercices, les défis, la besogne de la semaine.

 

Les principales réactions possibles à la réception de LA TROUSSE: 

 

LA FUITE dans la cachette souterraine que vous avez construite lorsque vous avez appris que vos enfants seront avec vous 24/24 et que vous devrez changer de métier en devenant leur enseignant;

LE DÉNI de tous courriels ayant comme nom de domaine celui d’une école ou d’une commission scolaire. Votre boite de courriels indésirables souffre alors d’un problème de suralimentation;

LA DÉFAILLANCE technique : soudainement, votre imprimante ne fonctionne pas, bêtement;

L’ESPOIR : vous attendez impatiemment, pour la PREMIÈRE FOIS de votre vie, l’appel des enseignants de vos enfants ;

LA DÉPENDANCE : pour libérer le taux d’anxiété que vous procure le contenu de ce courriel « d’activités-ludico-pédago-écolo-culino-sportives-à-faire-avec-un-grand-soin-pour-le bien-de-vos-jeunes-non-obligatoires » :

 

  1. Vous vous lancez dans un MARATHON exagéré sur votre TAPIS ROULANT;
  2. Vous achetez tellement de THÉ MATCHA sur le site de David’s Tea que la police cogne à votre porte en vous accusant d’en faire la CONTREBANDE;
  3. Vous RONGEZ VOS ONGLES avec une telle rigueur que même votre technicienne en pose d’ongles ne saura pas comment s’y prendre quand il sera question d’effectuer votre nouvelle manucure lorsqu’elle rouvrira ses portes en janvier 2021, sur la planète MARS.

 

FAIRE SON POSSIBLE : Vous tentez de faire faire le contenu de la trousse pédagogique hebdomadaire du MEES (LTPH-MEES) avec L’ENTHOUSIASME des gens qui font la file devant le COSTCO pour acheter ce qu’il reste de papier hygiénique alors que vos enfants préparent la MUTINERIE qui vous évincera de votre domicile lors de la prochaine ATTAQUE (oups, désolée pour ce lapsus) je voulais dire, lors du prochain COURRIEL (LTPH-MEES) que vous recevrez de l’école, soit LUNDI prochain.

 

 

La réalité de l’école secondaire

Si vous êtes parent D’ADOLESCENTS au secondaire, vous n’avez certainement pas le temps de lire cet article puisque vous êtes trop occupé à lire les 28 COURRIELS des enseignants de chaque matière de vos enfants.

 

 

Petit rappel de la direction de votre établissement scolaire

La trousse pédagogique hebdomadaire du MEES remplie « d’activités-ludico-pédago-écolo-culino-sportives-à-faire-avec-un-grand-soin-pour-le bien-de-vos-jeunes-non-obligatoires » est FACULTATIVE. Pour ajouter mon opinion humoristique de mère de TROIS enfants de 5 ans, 7 ans et 16 ans, je vous dirais qu’elle l’est encore plus pour les parents qui travaillent à temps plein, ceux qui vivent un moment difficile en raison de la perte d’un proche, d’une perte d’emploi, d’un divorce causé par la cohabitation 24/24. Bref, généralement pour les parents ayant des enfants âgées de 5 ans à 17 ans (clin d’œil humoristique).

 

Si en plus, comme moi, vous préférez animer un après-midi de KARAOKÉ À DISTANCE dans les établissements pour RETRAITÉS en ce moment plutôt que devoir faire un BRICOLAGE de dinosaures avec des MACARONIS coupés que vous avez pris soin de peinturer au préalable, les exercices proposés par la trousse peut vous décourager!

 

L’éducation : une valeur fondamentale pour vous

N’empêche que si L’ÉDUCATION fait profondément partie de vos VALEURS, cette trousse pèse sur vous. Vous avez le désir PROFOND de voir votre jeune réussir, vous ne souhaitez pas qu’il perde ses acquis, vous tentez en vain d’établir une routine, vous espérez réveiller une parcelle de sa motivation en léthargie depuis plus d’un mois. Vous commencez à ressentir l’épuisement, l’anxiété par rapport à la santé de vos proches, la colère devant le système d’éducation paralysé, l’inquiétude pour votre situation financière, etc.

 

Vous aimez cet article? Voici une autre lecture qui vous intéressera:

La classe de Marie-Ève fait fureur au Québec!

 

Les devoirs, un sujet épineux depuis toujours dans les familles

Ajouté à cela, vos jeunes ne collaborent pas, ils refusent que vous portiez le chapeau de l’enseignant, c’est très émotif, cette réaction est normale. N’était-elle pas déjà présente avant la crise sanitaire que nous vivons?

 

 

L’enseignant, une ressource inestimable

Nombreux sont les enseignants qui font preuve de créativité et d’agilité en ce moment en poursuivant leur enseignement selon les outils mis à leur disposition dans les différents groupes d’échanges sur Facebook, sur les sites de certaines maisons d’édition, sur le site du gouvernement (L’ÉCOLE OUVERTE), sur Allô Prof, etc. La trousse pédagogique est probablement vécue d’une façon positive si vous obtenez du soutien. Vous avez peut-être même hâte à la semaine prochaine, pour avoir le plaisir d’observer votre enfant continuer à s’épanouir en bénéficiant d’un certain encadrement. Vous faites partie des familles choyées. Vous avez peut-être même de la difficulté à suivre le rythme effréné de l’enseignante ou l’enseignant de votre enfant.

 

 

Préserver l’ambiance familiale, la santé mentale de votre nid familial

Vous n’avez pas la chance de recevoir un signe de vie de votre ou vos enseignants autre que ce courriel contenant les « activités-ludico-pédago-écolo-culino-sportives-à-faire-avec-un-grand-soin-pour-le bien-de-vos-jeunes-non-obligatoires »?  Nous vous envoyons de l’énergie supplémentaire. Je comprends votre stress, votre découragement, votre sentiment d’isolement. Même si cette situation peut vous sembler déplorable, je vous invite à LÂCHER-PRISE sur ce que vous ne pouvez pas contrôler. Faites votre possible en vous concentrant à faire ce qui est apprécié dans votre famille, ce qui vous procure des moments de calme, de plaisir et de bonheur. Si vous avez les ressources financières pour le faire, vous pourriez penser à embaucher un tuteur, comme je le fais avec mes deux enfants du primaire. L’ÉDUCATION est devenue un BEAU LOISIR.

 

 

Un discours qui amplifie les inégalités au sein de la population, peu importe les quartiers, peu importe les classes sociales

Le ministère de l’Éducation, en employant un double discours voulant que, d’un côté, la suspension de l’année scolaire, de l’autre, l’envoie de la trousse pédagogique hebdomadaire (LTPH), contribue à amplifier le fossé qui se creuse au sein même des établissements d’enseignement public. Des directives claires devront faire surface afin de freiner ce chaos qui se vit dans les familles qui ne reçoivent pas les mêmes prestations d’enseignement d’une adresse de résidence à une autre. La bonne foi de nos enseignants demeure. Les points de repère disparus referont surface tôt ou tard.

 

Nos écrans deviennent nos alliés

Auriez-vous déjà pensé à cela? Que votre tablette électronique, votre portable ou votre télévision pouvaient devenir de réels alliés dans l’éducation de vos jeunes à la maison? Dans cette industrie 4.0 aussi appelée quatrième révolution industrielle, cette phrase prend tout son sens. Si vous êtes GLACÉS à l’idée de laisser vos enfants passer de longues minutes, voire des heures devant les écrans, je vous demande de reconsidérer votre opinion à ce sujet en vous déculpabilisant l’espace d’un moment, alors que la vie n’est pas dans son état « normal ». Vous pouvez assurer un contrôle parental en choisissant des plages horaires spécifiques pour l’accès au WiFi sur vos différents appareils. Voici trois excellentes ressources pour vous venir en aide :

 

Bon courage dans cette étape où les modes de vie planétaires sont bousculés et remis en question. Prenez soin de vous et de vos proches, c’est ce qui compte le plus en ce moment. N’hésitez pas à vous confier à des professionnels afin de pouvoir recevoir l’aide dont vous avez besoin pour  poursuivre en force cette route qui aboutira à la fin de la crise sanitaire. #persévérance #résilience #solidarité