Exprimer ses émotions et apprendre à les gérer

Exprimer ses émotions et apprendre à les gérer

 Article rédigé par Escobar Emilie, tutrice en enseignement et thérapeute en gestion du stress

Une émotion, c’est quoi ?

 

Le terme « émotion »  est décodé en deux parties. La partie la plus importante est « Motion » qui signifie mouvement. Une émotion est donc un mouvement qui vient de notre organisme intérieur et qui va chercher à s’extérioriser. L’être humain doit reconnaître l’émotion pour pouvoir l’évaluer. À la fin de cette évaluation, il va adapter un comportement pour y répondre.

Les émotions servent à orienter notre conscience, établir un système de référence et satisfaire les besoins. Avec ces connaissances, une personne pourra dire : j’aime cela donc… ou je n’aime pas donc…

 

http://www.csfp.nl.ca/wp-content/uploads/2017/10/programme-gestion-des-emotions-Final.pdf

 

Réprimer les émotions ou apprendre à les gérer ?

 

Selon Paul Ekman, il faut comprendre que «  les émotions ne peuvent pas être secrètes. Il est dans leur nature de s’exprimer d’une façon ou d’une autre. Toute émotion tend à se faire connaître, que cela soit le visage, par les gestes, la voix, la posture… »

Si elles ne peuvent être secrètes, alors devons-nous les réprimer ou au contraire apprendre à les gérer ? Un besoin amène une émotion donc si on réprime l’émotion, on est dans l’incapacité de le satisfaire. Réprimer signifie qu’en tant que personne, nous perdons le contrôle et le pouvoir sur nos besoins.

 

Gérer les émotions permet de prendre conscience de ces besoins, mais aussi d’accepter nos émotions, de les exprimer et de pouvoir bien les utiliser. Ce n’est pas chose facile quand on sait que seulement 8% de nos émotions sont adaptées à une situation vécue.

Pour résumer, réprimer les émotions crée une insatisfaction des besoins et cela peut mener à un mal-être persistant alors que gérer les émotions amène à les accepter et à pouvoir plus facilement les verbaliser en satisfaisant les besoins.

 

https://apprendreaeduquer.fr/developper-lintelligence-emotionnelle-des-enfants-a-lecole/

 

Comment gérer les émotions quand on est enfant, adolescent et adulte ?Exprimer ses émotions et apprendre à les gérer

 

Le climat actuel limite les enfants et les adolescents dans les choix concernant la vie et la liberté. Tous, nous devons les écouter et les aider à comprendre les émotions.  Quand un enfant vous dit qu’il a peur, la meilleure réponse à lui apporter n’est pas « Mais non, tu vas voir ça va aller ». Au contraire, il faut profiter que l’enfant verbalise pour en apprendre un peu plus sur ses émotions en lui demandant tout simplement : «  Qu’est-ce qui te fait peur? »

 

Les besoins, les sentiments et les émotions sont étroitement liés. Il faut savoir aussi que le sentiment est le temps que nous accordons aux émotions donc plus on ressent du rejet ou l’échec plus les émotions de frustration et de stress vont être forts. Pour pouvoir éviter ces situations désagréables, il faut anticiper les facteurs. Les facteurs qui activent les émotions sont la jalousie, la fuite, les situations émouvantes et l’insuffisance d’adaptations.  L’insuffisance d’adaptations est définie par trois termes qui sont : nouveauté, insolite et soudaine. Je pense que ce facteur est important pour la situation vécue à cause du coronavirus.

Effectivement, les élèves ont  quitté les écoles, ils pouvaient jouer au ballon, se toucher et ils ont retrouvé une école où ils doivent respecter la distanciation sociale, se nettoyer les mains à chaque fois qu’ils touchent quelque chose et être très vigilant. Alors, que pouvons-nous faire pour les aider ? Nous avons tous un rôle à jouer.

 

 

Dans un contexte scolaire, il existe des programmes qui permettent aux élèves de comprendre l’intelligence émotionnelle. Voici des exemples d’outils qui peuvent être utilisés:

 

  • Les cours d’empathie
  • L’infirmière des émotions
  • Les supports comme les livres
  • Le tableau des émotions
  • Les moyens de s’exprimer comme une roue des émotions
  • La pleine conscience

 

https://educationspecialisee.ca/emotions/

 

Que vous soyez parents, enseignants ou autres, vous pouvez les adapter au contexte et à l’environnement. Cela signifie que l’enfant peut très bien à la maison avoir une fiche avec des émotions ou une roue qu’il peut utiliser à sa guise pour verbaliser.

 

http://presco.mongroupe.ca/files/2014/11/R2-Des_activites_pour_developper_l_intelligence._7_p._.pdf

 

En tant qu’individus, nous devons aussi faire de nouveaux apprentissages pour pouvoir gérer les émotions.  Ces apprentissages se font en 4 étapes :

 

  • Vaincre ses peurs : la peur crée des limites et démontre une insuffisance de confiance en soi.
  • Apprendre à se connaître : apprendre des informations sur soi-même, se comprendre. Cette étape permet un développement personnel.
  • Devenir autonome: avoir une autonomie du jugement, des actions et des pensées. Nous sommes capables de savoir ce qui est bon pour nous ou non.
  • Accepter les apprentissages : accepter les émotions et évaluer de manière efficace les situations nouvelles.

 

Les bienfaits de ce travail sur les émotions, qu’il soit seul, dans un contexte scolaire, familial sont multiples. L’enfant, l’adolescent ou même l’adulte se sentira mieux dans sa peau, aura une meilleure communication et moins de stress. L’énergie qui autrefois était utilisée pour combattre le mal-être servira maintenant à soutenir une réussite personnelle, professionnelle et scolaire.

 

https://adozen.fr/la-tableau-des-synonymes-des-emotions-telechargement-gratuit/

 

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les émotions, n’hésitez pas à apprendre à les reconnaître et à les utiliser.  Seul le sourire amène à la joie qui s’en suivra du bonheur.

Exprimer ses émotions et apprendre à les gérer

Alors souriez 🙂 et n’oubliez pas #cavabienaller

 

Article rédigé par Escobar Emilie, tutrice en enseignement et thérapeute en gestion du stress