Apprendre par la nature

Apprendre par la natureapprendre dans la nature

Par: Amélie Lamarche-Gingras, étudiante en enseignement

Pourquoi ne pas apprendre autrement en allant dehors?

“Va jouer dehors!”, nous disaient nos parents lorsqu’on était plus jeune. Je suis certaine que plusieurs d’entre vous se rappellent de s’être senti obligé d’y aller, alors que d’autres l’ont peut-être fait de bon coeur. Cela étant dit, y a-t-il réellement une valeur à passer du temps dehors?

Bien que l’internet nous donne accès à une multitude de contenus éducatifs, une balade en forêt, dans le parc ou même dans la cour nous permet de développer un lien avec la nature. Pourtant, ce lien est essentiel pour les enfants et même pour les parents! Il est important de ne pas sous-estimer le temps de qualité que les enfants peuvent avoir à l’extérieur. Par la simple observation de ce qui les entoure, les enfants se poseront naturellement des questions et feront des liens qu’on ne soupçonne pas.

Marcher dehors leur permet de travailler leur imagination. Les nuages prennent toutes sortes de formes, les arbres ressemblent à de grandes personnes, les roches prennent la forme d’animaux et les sons d’animaux ressemblent à des voix d’humains. C’est important de leur laisser l’opportunité de travailler cette imagination. Tous leurs sens seront stimulés!

Des activités différentes de celles pratiquées sur les bancs d’école

Une des activités que je propose est d’aller faire une balade en famille et d’identifier les oiseaux qu’on voit. Il vous faut seulement vos yeux, du papier et un crayon pour prendre des notes de l’oiseau observé (au besoin). Vous pouvez aussi utiliser des jumelles pour une meilleure observation si vous en avez à la maison.

Une fois de retour à la maison, des livres d’ornithologie ainsi que des sites internet peuvent vous aider à identifier les oiseaux observés: https://www.oiseauxparlacouleur.com/

Une autre activité est d’identifier les plantes et les arbres autour de nous. Pourquoi même ne pas commencer à faire un herbier (collection des plantes et feuilles trouvées)? On peut faire un herbier papier ou virtuel avec des photos qu’on prend des plantes trouvées. Je me souviens encore de mon premier herbier. J’étais fière de pouvoir montrer mes trouvailles et d’identifier d’où venaient les feuilles que je recueillerais autour de moi. Une recherche sur internet leur permettra d’identifier leurs trouvailles et ils développeront un esprit de recherche en se faisant.

Voici une vidéo qui est une bonne référence de départ pour l’identification des fleurs du Québec :

Apprendre dans la nature

https://zonevideo.telequebec.tv/media/51303/les-fleurs-du-quebec/cochon-dingue

Vous avez de futurs artistes à la maison? Donnez-leur le défi de dessiner ce qu’ils voient dehors. Vous pourriez être agréablement surpris!

Pour conclure, la nature est remplie d’opportunités de développement et d’apprentissage pour les enfants. Ils apprendront à être patients, puisque la nature a son propre rythme. Ils apprendront à observer, à écouter et à se questionner sur ce qu’ils les entourent. Ils tenteront de trouver des réponses et seront fiers du savoir qu’ils auront acquis.

Alors, quand est-ce qu’on va dehors?

Liens utiles : · http://enfantsquebec.com/2014/08/22/promenons-les-bois/ · https://enseignerdehors.ca/soutiller-activites/observation-et-photographie-de-lichens/