Annulation des examens ministériels 2021

 

 

Article rédigé par Elise Leclerc

 

 

Le ministre de l’Éducation a annoncé lors de son dernier point de presse diverses mesures qui seront mises en place dans les écoles : le renforcement des mesures sanitaires, un programme de tutorat ainsi que l’annulation des examens ministériels pour l’année scolaire, dans le contexte de cette « année exceptionnelle ».

 

 

Annulation au niveau primaire et secondaire

 

Pandémie oblige, le gouvernement Legault a récemment statué sur les épreuves uniques, confirmant leur annulation autant au primaire qu’au secondaire. Une décision accueillie favorablement par plusieurs, dont la FSE, qui regroupe environ 65 000 membres. Ainsi, les épreuves ministérielles de fin d’année n’auront pas lieu cette année. La pondération sera par ailleurs modifiée pour répartir les notations de manière différente. Le ministre Jean-François Roberge a confirmé que la valeur du premier bulletin serait revue à la baisse, alors que celle du second bulletin se verra octroyer une valeur à la hausse. Le premier bulletin sera distribué aux parents le 5 février.

 

 

Motiver les élèves et augmenter leurs chances de réussite

 

Avec l’annulation des examens ministériels, le gouvernement souhaite motiver académiquement les élèves et augmenter leurs chances de réussir leur année scolaire. Ainsi, le programme pédagogique de la présente année sera réduit. Les contenus à l’étude seront regroupés en savoirs essentiels devant être enseignés aux élèves cette année, « pour que les jeunes réussissent leur année scolaire et puissent commencer la prochaine avec confiance », selon le ministre Roberge. Il a par ailleurs ajouté : « On va continuer d’être exigeants, on ne veut pas faire de nivellement par le bas, mais on veut aussi être bienveillants ».

 

Liens intéressants

Article abordant le sujet: https://www.lapresse.ca/actualites/education/2021-01-08/examens-annules-ponderation-modifiee/quebec-veut-reduire-la-pression-sur-le-reseau-scolaire.php 

 

Article de notre blogue :

COVID-19 école à la maison ou en ligne ?